Retour Retour à la liste des fiches
Fiche architecture établie par LOINTIER Philippe en juin 2004
Type d’édifice  : 
Puits ; Lavoir découvert dit(e) : lavoir et puits du mas de Mathon
Statut  :  propriété de la commune
Localisation
Commune  :  La Bruguière
Lieu  :  Mas de Mathon
Adresse  :  Voie communale de la Bruguière à Belvezet
Cadastre  :  2004 C domaine public
Implantation  :  isolé
Aire d’étude  :  Pays Uzège-Pont du Gard
Département  :  Gard
Région  :  Languedoc-Roussillon
Historique
Epoque  :  19e siècle
Date  :  1897
Le linteau d’entrée du puits porte la date de 1897..Pour le lavoir, compte tenu des nombreux projets de ce type entre 1876 et 1884 on peut dater sa réalisation dans cette période. Toutefois, le puits pouvait préexister..
Description
Matériaux de construction  :  calcaire ; moellon, pierre de taille, pierre sèche
Ensemble situé au sud ouest du village en bordure de la voie communale n° 7 de La Bruguière à Belvezet à son croisement avec l’embranchement de la voie communale du Mas Mathon...Ce petit ensemble comporte trois éléments : un puits couvert, un abreuvoir situé entre le puits et le lavoir et un lavoir. À 2,30 mètres au sud, pousse un bosquet de chênes qu’il convient de préserver..Le puits, maçonné avec des moellons de calcaire sur une profondeur de 7.00 mètres offre une ouverture de 0,94 m. de diamètre. Il est alimenté en eau par une source qui présente à l’étiage une faiblesse de débit. La superstructure partiellement enduite est un parallélépipède de 1,50 x 1,45 X 2,10 m. de haut, réalisée en petite maçonnerie de calcaire. La margelle se situe à 0,50 du sol et une ouverture de 0, 70 x 1,00 m. permet l’accès. Une pompe hors d’usage est accolée à l’extérieur de l’édicule...L’abreuvoir est réalisé dans monolithe de 1,84 m. de long, 0,67 m. de large et 0,32 m. d’épaisseur, posé sur une petite maçonnerie de pierres sèches. Il est adossé à un mur clôturé de 0,45 de large et de 0,80 de haut en maçonnerie de moellons hourdés au mortier. En extrémité, l’eau se déverse dans le lavoir...Le lavoir, de 3,50 x 2,00 X 0,77 de haut, est constitué de deux bacs inégaux en maçonnerie de pierres enduites avec un ciment taloché très fin, le plus petit (1,05 x 1,00 m.) de forme carrée communique avec le second (1,04 x 1,30) par une séparation en pierre de 0,14 d’épaisseur plus basse que les margelles. Celles-ci possèdent une épaisseur de 0,50 m. Une surface en herbe légèrement inférieure à la chaussée sépare cet ensemble de la voie communale..
 
De gauche à droite, lavoir et puits vues vers l’ouest.. © Lointier Philippe (2004).
 
 
plan de localisation, échelle 1/25 000. © IGN.
 
 
Plan de situation. © cadastre.
 
 
Plan de situation, . © cadastre.
 


Site par ID-Alizés - Update Art Media Web